mercredi 24 avril 2019

les Articles les plus consultés

Bourses et formation

Les articles les plus récents

Conférence de Saïd Belguidoum

Saïd Belguidoum est Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille (AMU) et chercheur à l’IREMAM (CNRS - UMR 7310, Aix en Provence). Il anime le Pôle de la recherche urbaine sur l’Algérie. Ses travaux actuels s’intéressent aux mutations des tissus urbains, l’émergence des places du commerce transnationales et leurs effets sur la réorganisation de structures des villes, les stratégies d’acteurs les différentes figures d’entrepreneurs marchands et les processus de gentrification des quartiers péricentraux.

La Faculté d'Architecture et d'Urbanisme l’accueille, le 17 novembre prochain, pour donner une conférence.

Titre de la conférence: Transition urbaine et mutations sociales en Algérie. La ville dans tous ses états

Lieu : Salle de conférence de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme, à 10 h.

Le fait urbain est au cœur des mutations que vit l’Algérie. En quelques décennies l’urbanisation a été massive, rapide et parfois brutale tant les bouleversements dans les modes de vie et les structures sociales ont été profonds. Produit des transformations de la société, l’urbanisation est elle-même génératrice d’importantes mutations sociales.
Comprendre le fait urbain, c'est d'abord l'appréhender comme un processus et non un état figé. Et ce processus c'est d'abord celui de la transition urbaine qui marque le passage en deux générations d'une société massivement rurale à une société urbaine.
Cette transition urbaine se caractérise aussi bien par les modalités de fabrication de la ville (tissus inachevés, fragmentation et hybridation) que par les nouveaux modes de vie qui se mettent en place autour de nouvelles modalités du lien social.
Les travaux que nous menons depuis un certain nombre d'années montrent que la ville est bien le résultat d'un processus où s'affrontent des logiques contradictoires et les formes urbaines qui en découlent sont le produit de la rencontre souvent conflictuelle entre les politiques publiques et les pratiques des citadins. Rencontre qui aboutit à des configurations diverses, allant de l’adhésion aux stratégies de détournement/retournement des programmes urbains, faisant de la ville un lieu de négociations et de compromis.
Comprendre la réalité urbaine c'est arrêter de la voir uniquement sous l’angle des politiques publiques. Il faut aussi l’analyser sous l'angle de ses "acteurs ordinaires".
Notre hypothèse centrale s’inscrit dans la lignée des travaux qui montrent que la ville n’est pas figée et que les tissus évoluent par transformations successives sous l’effet des dynamiques sociales. Les tissus hétérogènes, hybrides et fragmentés ne se tournent pas forcément le dos, ils s’articulent entre eux et constituent alors la diversité de la trame urbaine participant à cette écriture qui rythme les séquences de l’espace. Ils font la ville.
Des tendances fortes apparaissent aujourd'hui et nous donnent une meilleure visibilité sur cette transition urbaine. Lesquelles ?

Lu 3623 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Université Google maps

 

Boite Postale 'B' 72 Ali Mendjeli Nouvelle Ville 25000 Constantine; Algérie
Téléphone: (213) 031-78-60-75/76/77/78/96
Fax:(213) 031-78-60-77